Dominik Wauthy

Tags Namur Peintre

Infos & contact

Confidentialité de mes informations ?

Confidentialité informations membres

Les informations de cette page sont destinées à un usage strictement professionnel.

Merci de les utiliser à bon escient.

Le CRC ne peut en aucun cas être tenu responsable en cas d'usage contrevenant à la loi par un Membre.

Le traitement des données par le CRC est soumis à la législation belge en vigueur.

Dominik Wauthy

 

WADO (Dominik Wauthy, dit)
Les Ruelles 2A
5530 Spontin (Belgique)
+32 476 93 25 37
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Je suis né le 7 juin 1963 à Kinshasa, Congo. Mes parents y travaillaient comme coopérants pour le gouvernement belge. Je suis revenu très jeune d’Afrique mais elle m’a marqué au plus profond. Odeurs, bruits, couleurs, contrastes, mystères, brutalité … J’y retourne régulièrement.

Enfant, j’ai suivi mes parents dans un nombre incalculable de musées d’art à travers l’Europe. J’étais fasciné par la peinture des grands maîtres : Le Caravage, Goya, puis Francis Bacon, Picasso… Cours de dessin, de peinture à l’adolescence, mais sans y trouver grand intérêt.

Puis j’ai suivi un temps un autre chemin. J’ai travaillé plus de 15 ans dans le monde des affaires… J’ai aussi beaucoup voyagé. Alors j’ai stocké le monde sur mes neurones. J’ai emmagasiné des millions d’images, de regards perdus, abîmés, de silences violents, de combats sourds en eaux troubles. J’ai cherché à voir ce qui est caché, à entendre ce que l’on ne dit pas. …

En 2004 j’ai décidé de me consacrer réellement à la peinture. C’était une renaissance.

Plus j’avance, moins je sais ce que je peins. Il s’agit d’un échange entre ce qui est peut-être mon inconscient et le support, avec ma main comme outil de transmission. Le support (toile, carton, papier, bois) prend vie avec cet échange pour aboutir à une sorte particulière d’univers autonome. 

Avec le temps, et à force de travail, il me semble qu’une sorte de processus, inconscient mais paradoxalement presque « logique », de destructuration, de dissimulation de l’image, de la figure, s’est mis en place. Contrairement à une possible première impression de l’œil, ce processus s’inscrit dans une recherche de consensus, en réalité très sophistiqué, entre le chaos et l’organisation, entre le hasard et le calcul. 

Je n’ai en aucun cas l’intention de réaliser quelque chose de « beau », rejetant par principe toute idée d’académisme. Je considère la création artistique comme une quête, un exercice de liberté totale, sans limite, une manière de faire passer ma vision du monde. 

 


media/com_crc/members/669/images/Against Myself 1.jpg
media/com_crc/members/669/images/Blue Elegance.jpg
media/com_crc/members/669/images/Fluorissima 2.jpg
media/com_crc/members/669/images/Lunar Park.jpg
media/com_crc/members/669/images/Never Alone 1.jpg
media/com_crc/members/669/images/Red Souvenir.jpg